La petite histoire qui m’a amenée à développer des ateliers

Mon problème…

En 2011, des changements de situations m’ont fait vivre beaucoup de stress. J’ai d’abord perdu un bébé et je me suis retrouvée, peu de temps après, monoparentale. La même année; j’ai perdu ma mère, mon travail en télé et ma maison. Je me suis retrouvée avec plein de questionnements existentiels au sujet de la vie que je menais. J’ai surtout réalisé que j’étais mal entourée et que je ne profitais pas de la vie : je survivais!

 

Ma révélation…

À ce moment là, je me suis rappelée que ma pratique artistique m’avait toujours fait le plus grand bien, qu’elle était toujours là pour moi. Je  ressentais sa présence comme celle d’un bon ami. C’était également un exutoire, un refuge contre tous ces stress que je vivais. J’ai donc repris mes carnets de croquis, avec mon enfant sur les genoux! Grâce à ces moments créatifs quotidiens à quatre mains,  j’ai été amenée à entendre à nouveau ma petite voix, à me reconnecter à mon senti, à reprendre des temps d’arrêts pour réfléchir. J’étais à nouveau en mesure de me demander : « Est-ce que je fais ce que j’aime? Est-ce que mon travail me rend heureuse? Est-ce que la beauté m’entoure? Suis-je bien accompagnée? » Je remarquais également que nous étions plusieurs à « subir » nos vies, alors qu’on aurait dû en être maître.

 

Ma solution…

C’est alors que, tant pour ma survie financière que psychologique, l’idée de monter des ateliers en art a commencé à germer. J’ai d’abord offert des cours d’Art zen pour des gens qui, tout comme moi, luttaient peut-être avec des situations où ils se retrouvaient à contre courant et où ils avaient besoin de se poser un peu. Ensuite, j’ai créé l’atelier pour mamans/bébés; j’aidais ainsi des mères à briser l’isolement et à partager avec d’autres femmes qui vivaient les mêmes expériences parentales. Après se sont mis en place les ateliers grands-parents/petits-enfants, ainsi que plusieurs autres qui se sont ajoutés au fil du temps, pour une clientèle de 0 à 99 ans!

 

Mon envie de partager…

De partager avec celles et ceux qui veulent poursuivre dans une voie en pleine conscience et apprendre à faire le vide m’aide sincèrement à vivre. C’est aussi une façon de me sentir bien entourée. J’ai la ferme conviction que ce type de pratique artistique s'assimile à une hygiène de vie, à un état d'être qui se rapproche du cœur et peu importe l’âge qu’on a et peu importe qu’on soit seul ou en groupe. 

 

Pour toutes ces raisons, l’art et la beauté sont au cœur de mes croyances. Et c’est pourquoi je souhaite transmettre et partager ce qui me rend heureuse.

 

Mon offre…

Lors de mes ateliers je donne des méthodes créatives simples qui permettent de se connecter à soi. Je suis persuadée que  passer par l’art pour faire le vide est bénéfique pour la santé physique et émotionnelle. J’ai monté des ateliers d’art qui nous apprennent le zen, le lâcher prise et à vivre dans l'instant présent. Je crois qu’entrer en contact avec soi se répercute sur une meilleure gestion du stress. J’accompagne donc les gens dans l’ouverture de leur conscience en passant par l’art parce qu’on a tous besoin de prendre soin de soi pour être en mesure de mieux redonner ensuite. Je vous invite à partager avec moi un bon moment en atelier et… il vaut mieux commencer quelque part que de ne pas commencer du tout ! ;)